Live Report Ragnard Rock Fest jour 2

Catégories : Live Reports
rr.jpg

Courte nuit de sommeil entre quelques gugusse gueulant jusqu’à 5h du matin et un orage conséquent dans la nuit la journée s’annonçait longue. Le temps de faire un constat sur le festival. Au camping il n’y a qu’un seul robinet d’eau pour tout le monde, les douches sont également froides ce qui n’est pas génial le matin. Il n’y a d’ailleurs qu’un seul robinet d’eau sur tout le fest et en il se trouve en zone VIP , les troupes vikings et les artisans devant se déplacer pour s’approvisionner. Les personnes en pass 3 jours elles devaient aller au camping à chaque fois. Cruel manque également au niveau des poubelles ! il n’y en avait pas sur le site. C’est sympa de se balader avec son carton de saucisse/patates ou de tartiflette (oui la super bonne tartiflette géante). Les agents de sécurité aux postes de contrôles étaient les seuls munis de sacs poubelles. Un oubli majeur de la part des organisateurs.

Le premier concert devait être celui de Nydvind à 10h mais la pluie aura gâché ce début de matinée. L’organisation nous apprenant au micro que l’ouverture des portes sera à partir de 12h, nous subiront donc à nouveau un running order chamboulé.

Le premier concert sera celui de Malmort , groupe que j’attendais de découvrir sur scène alors qu’ils passent souvent proche de chez moi je n’ai jamais eu l’occasion de les voir. Et bien je regrette à présent, fort de leur black metal traditionnel (corpse paint , vestes noires, bracelets à piques) le groupe nous envoi leurs compositions digne du black apprécié en France. Un show à la hauteur de mes attentes d’amateur du genre.

Les photos ICI et ICI

 

Je me rends de suite après pour le concert d’un groupe totalement inconnu pour ma part, je n’avais d’ailleurs pas trouvé grand-chose sur le net. Le groupe se nomme Obsession. Et bien c’est un bon show que nous envoient les gaillards, entre thrash calme et heavy metal (la voix du chanteur faisant parfois penser à du Judas Priest) leur prestation sembla tout à fait correcte.

Les photos ICI et ICI


Le temps pour moi d’aller interviewer Beyond The Styx et No Return pendant la prestation de Skox qui envoyaient sévère leur bon thrash comme on l’aime et celle de Helroth que je voulais voir mais que j’ai dû manquer. Je suis revenu juste à temps pour le show de Celtibeerian.

Les espagnols font du folk metal et étaient présents pour enjouer tout le festiva let leur mission a été accomplie avec succès. En quelques chansons entrainantes le groupe a réussi à faire oublier les tracas du début de journée foutant le sourire à tout le monde. Il faut dire que Celtibeerian portent bien leur nom, du folk qui parle de bière ça ne peut pas être triste. On voyait bien qu’ils se faisaient plaisir sur scène  au point qu’un des musiciens s’est mis à slammer sur le public. La bonne ambiance était donc de mise entre le groupe et le public ainsi qu’inter-membres, le chanteur charriant la violoniste à propos de son français et anglais. Coté public on s’amuse aussi entre de joyeux circle pit et une chenille dansante il y avait de quoi faire ! Même notre cher président de Radio Metal Sound s’est pris au jeu. Bref un très bon moment d’euphorie pour ce groupe qui aura marqué les esprits.

Les photos ICI et ICI


Pause casse-croûte pour ma part et le temps de manger le groupe Mercyless en était déjà à mi-show. Le temps de prendre les photos je n’ai pas vraiment eu le temps de me mettre en condition pour ce show. De toute façon le death metal et moi ça fait deux.

Les photos ICI et ICI


Puis c’est au tour du groupe «  mais pourquoi ils sont programmés? » du festival. Beyond The Styx est un groupe de Hardcore typé deathcore  oui vous avez bien lu ! et j’ai envie de dire et alors ? j’ai entendu pas mal de (on ne dira rien) presque insulter la présence de ce groupe dans un fest « viking ». La réputation de « fermés d’esprit » colle toujours aux amateurs de folk/viking/pagan à ce que je vois et c’est bien dommage. Le groupe est certes pas dans le thème mais Mercyless, No Return ou même Malmort non plus. Amateur de hardcore j’ai pu apprécier Beyond The Styx qui nous a démontré que musicalement leur place était au Ragnard Rock. Malgré un petit côté redondant le groupe envoi du lourd dès le premier morceau, le public semble un peu amorphe face aux efforts des musiciens mais a globalement apprécié le set. Le chanteur nous servira de petites phrases pleines de sens comme « supportez les petits fest, les petits groupes » « vivez votre vie à fond », fidèle à lui-même comme j’ai pu le constater lors de l’interview du groupe. Une bonne découverte et un très bon live pour ma part n’en déplaise à ces gens qui prônent l’unité metalleuse mais qui ne prennent pas la peine de s’intéresser à un groupe qu’ils ne connaissent pas.

Les photos ICI et ICI


Dernière interview de la journée et pas des moindres celle de Skalmöld. Puis viennent les shows de No Return et Artillery. Les premiers me donneront une impression de déjà entendu quant aux seconds ils m’ont étonné en servant un thrash palpitant avec un chanteur à la voix façon power metal.

Les photos ICI , ICI et ICI


Malgré leur sympathie en interview je ne resterais pas pour le live de Skalmöld , ayant déjà vu le groupe en 1ere partie d’Eluveitie je n’ai jamais été conquis par leur musique.

Les photos ICI et ICI


Même tarif pour Negura Bunget et Primordial. Je découvrais le premier mais je n’ai pas réussi à entrer dans leur univers musical et, m’ennuyant un peu, je  ne suis resté que deux chansons.
N’ayant pas du tout aimé Primordial lors du Summer Breeze 2013 je n’ai pas pris la peine d’accorder une seconde chance au groupe qui, selon les dires, a fait une très bonne prestation. Je rentrais donc au camping histoire d’être frais pour le lendemain.

Les photos ICI et ICI




Par Ben - 07/08/2015

Commentaires

Pas de commentaires sur cette article !