Logo Radio Metal Sound

Novels - Humongous - Chroniques

pochette humongous.jpg

Laissez-moi vous réveiller avec Novels. Ces Français du Mans n’ont rien à envier aux meilleurs groupes de Metal. Si je devais décrire leur style il serait plus simple de reprendre les mots de leur bassiste Franz Hugonnier : Gros Rock. Il est parfois assez ardu de devoir ranger dans une case en particulier un groupe et là Novels fait partie de cette catégorie : les OVNIS inclassables. Tantôt du Hard Rock, tantôt du Metal Alternatif, du Rock détonnant,… On ne sait vraiment pas où  donner de la tête.

Bref retenez juste que le groupe saura vous faire planer, vous briser la nuque, vous réveiller avec les cris d’Hugonnier, vous faire danser sur des sons groovy ou parfois le tout en même temps… Une description quelque peu énigmatique, j’en conviens, mais le groupe est quand même à part. Les morceaux éclectiques de leur dernier album Humongous seront bien là pour vous le rappeler d’ailleurs.

Avis donc aux amateurs de gros son de type Stoner ou Groove car là le disque envoi du pâté. Si vous tenez à avoir le cou dans une minerve pour quelques jours vous pouvez tenter de les voir en live. Malheureusement, ils ne tournent, pour l’instant, qu’aux alentours du Mans. Mais Novels ce n’est que du bonheur, il n’y a pas à dire j’ai pris une grosse claque quand je les ai vus pour la première fois en Live (et mon portefeuille aussi mais ça c’est un autre détail).

Bref, revenons un peu sur l’album. Humongous avec ses morceaux assez variés saura plaire à un public large tout comme il pourrait déplaire. Et oui, quand un groupe brasse large, le rendu peut paraître insipide pour certains et génial pour d’autres. Mais bon quand il a su vous toucher, sachez que vous serez complètement devenus addicts. Je ne sais pas ce qu’il mette dans leurs albums, bien qu’ils soient tous différents, mais le résultat est sans appel : Novels rend dingue !

Humongous se décompose  en 8 titres qui se voudront tous dans une veine assez Stoner et donc bien énergique, sauf peut-être Come Again qui frôlera plus les ballades de Metal Alternatif que le son lourd et puissant entendu précédemment. Après, Novels c’est surtout du Rock détonnant donc attendez-vous surtout à des riffs acérés, une batterie bien bourrine parfois même groovy, de la part de David Gaudin, et des parties basses qui sauront vous rappeler toute l’importance de cet instrument dans n’importe quel groupe de musique.

Chose des plus inattendues, le groupe a embauché Boris Leroux, un second guitariste venu épauler Fred Hugonnier, tout spécialement pour la création de cet album qui se veut beaucoup plus brut  que le précédent (Mirror Dog). Fait étonnant mais qui semble parfaitement justifié quand on réécoute l’album. Les mélodies se voudront plus directes et avec moins d’artifices. Le groupe s’amusera d’ailleurs à décomposer certains de leurs morceaux en deux parties tels les deux derniers rounds fatidiques d’un combat de boxe. La seconde partie, souvent plus survoltée, commencera après une petite pause quasi insuffisante pour reprendre notre souffle (voir le splendide Hard Pressed et le déjanté Automatic dont la démarcation entre les deux parties se voudra plus longue en Live mais je ne vous en dis pas plus).

Un album classique mais bien survolté : voilà tout ce qu’il nous fallait. Je vous laisse donc sans plus tarder sombrer dans cette drogue bonne pour la santé qu’est Novels ! Par contre, cet album risque malheureusement de vous frustrer à cause de sa longueur : 25 minutes! Mais ne vaut-il pas mieux un album court et excellent plutôt qu’un album de 13 titres où 5 titres ne sont que du pur remplissage… En tout cas ici, on ne rechignerait pas à avoir un peu de rab!


19/20


Par Gauvain - 08/12/2017
Not On Air

Pas de direct


Derniers titres

Cover Cover
{{ track.title }}
{{ track.artists }}
{{ track.dateofdiff | date:'HH:mm:ss' }}