Logo Radio Metal Sound

DISREIGN - Within The Void - Chroniques

CvSDL2_UEAAtPQQ.jpg
Si l'on pensait les looks visual kei, les capillarités extravagantes et les vibratos de voix intenses réservés aux Japonais, nous nous sommes définitivement trompés ! Aujourd'hui, nous parlerons d'un groupe du Japon, mais certainement pas Japonais :

Disreign.

Fraîchement importés de Suède, le quatuor scandinave ne manque pas de se fondre dans les codes artistiques du pays du soleil levant, que nous approfondirons tout au long de cette chronique de leur triple single "Within The Void".
L'écoute débute par le titre éponyme, "Within The Void"

Dès les premières secondes, l'auditeur est interpellé par la maîtrise parfaite du chant japonais, de sa diction jusqu'à son interprétation - alors qu'ils sont européens ! - maniées avec une fluidité déconcertante.

L'entrée en matière sonne relativement triste, un trio guitare clean, vocal et percussions, qui régale l'oreille dès les premières secondes, pour ensuite passer sur des phases saturées aux consonances allant parfois vers le djent lors des couplets !

Si le mélange sème le doute à la lecture, nul doute qu'à l'écoute il convainc.

Les refrains sont entrainants, tant instrumentalement que vocalement : la grande alchimie entre les instrumentistes est sublimée par une voix à la portée peu commune, capable de pointes aiguës.

Mais ne vous méprenez pas, Disreign n'hésite pas à user de ses screams.

Pour conclure sur ce titre, si l'on est pas convaincu par la diversité musicale du groupe, alors l'auditeur pourra se rabattre sur les parties orchestrales présentes dans le morceau.


L'écoute se poursuit avec "Abyss Of Veiled Truth".

Un début de chanson mouvementé, entre un riff de guitare percutant et une partie

orchestrale appuyant l'aspect épique de cette introduction.

Puis place au calme avec un combo guitare clean / vocal.

Bien que la rupture avec le passage précédent soit inattendue, elle n'en reste pas moins délectable, notamment par le biais d'un crescendo manié avec précision, avant de basculer sur un couplet plus violent, toujours aux teintes "djenty".

Quant au refrain qui suit, il n'a rien à envier à celui du titre précédent.

Mention spéciale au solo de guitare, qui, malgré l'absence de technique, demeure d'une beauté notable.


Pour clore l'écoute, nous voici sur le dernier titre, "Shinsekai", traduit littéralement "Nouveau Monde". "Shinsekai" se trouve être le titre le plus doux de ce single.

Il est moins extravagant vocalement, accordant plus d'importance aux instrumentistes, qui rivaliseront d'harmonie afin de délivrer une partie très émotionnelle, comportant là aussi un solo de guitare absolument magnifique.


En définitive, "Within The Void" est une véritable démonstration de force vocale, appuyée par une instrumentalisation absolument parfaite et précise quant aux émotions qu'elle cherche à transmettre. Le tandem est solide, et donne envie d'en savoir plus sur Disreign.

Un chef d'oeuvre.

19/20


Par Nevan - 02/10/2017
Not On Air

Pas de direct


Derniers titres

Cover Cover
{{ track.title }}
{{ track.artists }}
{{ track.dateofdiff | date:'HH:mm:ss' }}