Logo Radio Metal Sound

Wheel - Moving Backwards

Catégories : Chroniques
whell moving.jpg
Wheel - Moving Backwards où un album qui va de l’avant !

Bienvenue pour une nouvelle chronique destinée aux fans de musiques groovy et prog ! Aujourd’hui on va s’attaquer au premier album du quatuor Wheel : Moving Backwards qui sortira le 22 février 2019 chez Odyssey Music Network. Après avoir sorti deux EPs, The Path (2017) et The Divide (2018), le combo nous délivre son premier opus !


L’album commence en douceur, si je puis dire, avec leur premier single Vultures. Un titre rudement efficace mélangeant du Tool et du Karnivool sur un fond Grunge. Et mon Dieu, quelle entrée en matière ! Le chant de James Lascelles est impressionnant et nous plonge directement dans ce tourbillon infernal ! Un chant collant tout aussi bien à des ambiances posées comme le Rock Planant qu’à des ambiances survoltées.

D’ailleurs si vous aimez lorsque la basse est mise en avant, vous vous régalerez sans peine avec les autres morceaux. Car les riffs de basse ne sont pas du tout mis en retrait et n’hésiteront pas à vous transporter. Mais là où ils prendront tout leur sens est sur le morceau Wheel. L’intro instrumentale m’a fait de suite penser à du Long Distance Calling qui aurait eu l’étrange idée de booster leur basse et de prendre une grosse piqûre de Metal Alternatif à la Chevelle. Ce titre mêlant du Rock Prog riche et Grunge, nous fait véritablement prendre conscience de la qualité de composition du groupe et de sa facilité à nous balader où il veut.

Malgré donc un côté très puissant et violent du quatuor, pouvant faire penser à Soen, le combo embellira chacune de ses chansons par des ambiances planantes voire même envoûtantes avec un chant très proche de celui de Maynard James Keenan, comme sur le début de Lacking. De plus les trois morceaux de 10 minutes de l’album seront bien là pour vous rappeler que le groupe ne sait pas que composer des hits comme Vultures ou Where The Pieces Lie !
D’ailleurs la rythmique de cette dernière est complètement folle ! Moi qui pensais avoir pris une grosse claque d’entrée avec Vultures puis avec la suivante Wheel, je fus diablement surpris par la complexité et le potentiel Live de cette chanson. Tout y est magique : le côté Stoner à la Mastodon, la basse juste jouissive, un chant placé à la perfection, une ambiance explosive. Bref, on est là devant un morceau détonnant qui fait suite à Skeletons.
Malheureusement ce titre instrumental, bien que savoureux, fait pâle figure face à son successeur et ne sert juste qu’à le glorifier davantage… Mais si vous êtes fans du dernier album de Long Distance Calling, foncez le découvrir : ses ambiances inquiétantes vous berceront et vous feront voyager dans un autre monde !

Même si vous avez l’impression d’écouter des riffs banals attendez-vous à être surpris par la manière de composer du groupe. Comme sur Up The Chain où le riff principal sent le réchauffé mais l’ambiance globale du morceau est juste parfaitement maîtrisée pour nous donner un pur bijou Prog !


Malgré toutes les influences que j’ai pu notifier, Wheel impose son style avec classe et pourrait très vite devenir un grand nom de la scène Prog.
Le quatuor est donc ma découverte du mois ! Un combo écrasant mélangeant le Grunge et le Rock Alternatif de mes plus jeunes années et le Prog Rock et le Metal Prog que j’écoute aujourd’hui. Un savant mélange pas très original mais servi d’une manière si parfaite qu’il en devient addictif ! Moving Backwards est là pour bousculer les pontes du Prog et tient bien son pari avec un album énergique et vraiment prometteur pour la suite !
Une petite perle que je n'aurais jamais découverte sans leur première partie de la future tournée de Soen ! J'ai donc hâte de les voir jouer ensemble en avril prochain !

Par Gauvain - 13/02/2019

Commentaires

Prochainement...
Not On Air

Pas de direct


Derniers titres

Cover Cover
{{ track.title }}
{{ track.artists }}
{{ track.dateofdiff | date:'HH:mm:ss' }}