Logo Radio Metal Sound

Silence Of The Abyss - Silence Of The Abyss - Chroniques

SilenceOfTheAbyss-Cover.jpg

Bonjour à vous fans de Metal Progressif ! Marre d'attendre le successeur de Magma de Gojira ? Vous voulez enfin écouter le nouveau Tool qui ne vient toujours pas (et encore il ne devrait plus trop tarder si tout va bien). Eh bien laissez moi vous présenter le projet corse Silence Of The Abyss.

Le groupe formé en 2017 se compose de Julien Colin, le chanteur, de David Santucci, guitariste et chanteur, de Diane Giannelli , batteuse et chanteuse, et enfin d'Anthony Leonis, bassiste et chanteur qui ne les a rejoint que récemment.

Leur tout premier EP éponyme est sorti fin mars; ce concept EP autoproduit se compose originalement de quatre titres et de trois mini morceaux qui nous servent d'interludes.

Le groupe se définissant comme du Death Metal Progressif, cela pourrait en rebuter certains. Et pourtant le seul côté Death audible n'est qu'à travers les riffs rapides et saccadés propres à ce style. Les âmes sensibles, telles la mienne, se voudront rassurer !

Maintenant plongeons nous corps et âmes dans la musique. Si j'ai pu dire que l'EP avait une tracklist originale cela ne nous empêchera pas de deviner aisément certaines influences comme Gojira et Tool cités précédemment. Ainsi, à travers votre écoute vous aurez l'impression d'assister à la naissance des enfants, plutôt calme, de la bande des Duplantier.

Ce qu'on ne peut surtout pas enlever aux Ondrais est la beauté et l’efficacité de leurs riffs; et de ce point de vue là Silence Of The Abyss en est le digne successeur. Bref, assez parlé d'influences ! Car je sens que je vais m'égarer.

Ainsi, SOTA a sorti son premier EP et on peut dire que le trio (de l’époque) a vu les choses en grand en développant « selon différents points de vue, et à une période historique précise, l’équilibre de l’humain et ses comportements face à la nature ». De quoi nous motiver à se pencher un peu plus sur les paroles desdits morceaux.

D'ailleurs, c'est vrai que nous ne savons toujours pas à quoi ressemble le chant ! Imaginez donc deux voix d'hommes, aux tons souvent changeants (pouvons-nous espérer trois voix dans le futur avec l’arrivée du bassiste ?) et un chœur féminin dosé avec parcimonie (qui sera parfois bien plus que ça). Tiens on me souffle à l'oreillette qu'on se rapproche presque de Mastodon (vocalement parlant j'entends) ! Ainsi les morceaux généralement composés d'une ligne de chant principale (souvent originale !), où s'entremêlent chœurs et secondes voix, s'accompagneront de riffs terriblement efficaces. Et rassurez-vous le mix est finement travaillé pour qu'aucune piste vocale ne fasse tâche. Et cela est un point fort pour une nouvelle formation et surtout pour un premier disque.

Revenons-en aux mélodies ! Car si vous souhaitiez bouger votre tête sur du Prog, il en est désormais possible (promis les changements de rythmes ne sont pas trop brutaux pour nos cervicales). Et les petits interludes placés avant les morceaux leur font office de délicieuses intros. De vrais petits bijoux relaxants et envoûtants; on en serait presque à demander à ce qu'ils soient de véritables morceaux ! Mais bon, au moins tels qu'ils sont ils accompagnent parfaitement le propos. Donc on ne va pas trop leur en vouloir.


Silence Of The Abyss nous propose ainsi une musique lourde et acérée mais surtout monstrueuse. Un premier essai de 22 minutes qui aura de quoi montrer l'étendue de leur puissance. A voir ce que peut donner un album de cet acabit... On n'a donc plus qu'à leur souhaiter que leur père les reconnaisse enfin !



18/20


Par Gauvain - 06/05/2018
Not On Air

Pas de direct


Derniers titres

Cover Cover
{{ track.title }}
{{ track.artists }}
{{ track.dateofdiff | date:'HH:mm:ss' }}